La famille Libeert

1923

L’HISTOIRE DE LA PASSION DU CHOCOLAT

En 1923, Joseph Dequeker, le patriarche de la famille, crée son atelier de chocolaterie, à Izegem, sous le nom “Italo Suisse”. Mais à Izegem, tout le monde nommait cela “La petite chocolaterie”. Italo Suisse fait référence aux deux pays où Joseph a appris à faire du chocolat. Sa mission ? Mettre son expérience à profit pour créer du vrai chocolat belge. Dans les années 30, la production déménage de Izegem vers Roeselare.

Een verhaal van passie voor chocolade
1950

LES FIGURINES EN CHOCOLAT, UNE NOUVELLE HISTOIRE

Sa fille Thérèse rejoint l’entreprise, aux côtés de son mari Antoine Libeert. Ensemble, ils explorent le marché des figurines creuses en chocolat. Le succès est au rendez-vous. Les figurines font le bonheur des enfants, lors des fêtes de Pâques et de Saint-Nicolas. Déguster ou voir une figurine en chocolat Libeert leur évoque bien des souvenirs joyeux.

Chocolade figuren,  een nieuw verhaal
1976

JAMAIS TROP VIEUX POUR DU CHOCOLAT

En raison de leur succès, d’autres figurines sont créées et la gamme de chocolat s'élargit un peu plus. La troisième génération, elle, a démarré la production de tablettes et de pralines. De nos jours, jeunes et moins jeunes peuvent trouver le chocolat Libeert sous toutes les formes.

Nooit te oud voor chocolade
2015

LES PLUS BELLES HISTOIRES

En 2013, les petits-enfants du fondateur entrent à leur tour dans l’entreprise. En 2015, le nom de la société devient Libeert. La société montre ainsi qu’elle est une entreprise familiale avant tout. Le chocolat, dont l’avenir est assuré, donne de l'inspiration à toutes les générations pour créer des anecdotes savoureuses.

Heerlijke  verhalen
2018

TOUJOURS PLUS DE GOUT

Dans le monde entier, les gens apprécient le délicieux chocolat Libeert. Encore aujourd’hui, il est réalisé grâce à la recette (secrète) de famille. Bien que le chocolat n’ait pas changé, l’environnement a évolué. Avec cette recette familiale, Libeert offre une réponse aux défis d’aujourd’hui. Cela passe par une production plus durable. Mais aussi un positionnement clair face aux questions de notre siècle. Pendant ce temps-là, une nouvelle génération est déjà prête à prendre le relais et à partir à la recherche de nouveaux produits et de nouveaux goûts.

Dat smaakt naar meer